"La colonisation a beaucoup apporté à... l'Algérie" — Marine Le Pen

Tristan Gaume
Avril 20, 2017

Après la dénonciation de la colonisation comme un "crime contre l'humanité" par Emmanuel Macron, c'est au tour de Marine Le Pen de venir troubler les mânes de notre passé colonial ce mercredi 19 avril.

Le candidat d'En Marche! a diffusé sur Twitter une photo de la rencontre, organisée dans son bureau et pour laquelle la presse n'avait pas été prévenue. "Préparer l'avenir en réconciliant les mémoires. Rencontre ce matin avec les associations de Harkis de France", a-t-il écrit sur son compte officiel.

Les propos de la candidate sur l'Algérie s'inscrivent en opposition avec ceux de son rival, Emmanuel Macron qui avait fait l'objet d'une vive polémique après avoir qualifié la colonisation de "crime contre l'humanité" et de "vraie barbarie", au cours d'une interview à une chaîne privée algérienne lors de son voyage en Algérie.

Repli limité mais Goldman, J&J et IBM déçoivent — Wall Street
Dans l'ensemble, "les résultats d'entreprises n'ont pas été mauvais jusque là", a commenté Peter Cardillo. Des indicateurs en demi-teinte n'ont guère été d'un grand secours pour la Bourse de New York.

Avec des associations pieds-noirs, plusieurs associations harkies avaient manifesté leur mécontentement après les propos tenus par M. Macron lors d'une visite en Algérie début février. Aujourd'hui, le leader d'En Marche! demande à ce que l'histoire des harkis soit "reconnue" et que leur mémoire soit "honorée".

"Il y a toujours, à propos de cette période de l'histoire de notre pays, une guerre des mémoires".

Concernant la revendication d'indemnisation des préjudices subis, "des engagements clairs ont été pris", selon l'équipe Macron.

Nantes : retour sur le meeting de Jean-Luc Mélenchon
Pour le candidat de la France Insoumise, c'est surtout son hologramme qui sera présent au Zénith de Nantes à partir de 19h. Il devrait ainsi développer sa promesse d'annoncer "une forme particulière de gouvernement".

Musulmans algériens recrutés comme auxiliaires de l'armée française durant la guerre d'Algérie (1954-1962), les harkis étaient chargés de lutter contre les combattants indépendantistes du Front de libération nationale (FLN).

Plus de 55 ans après les accords d'Evian, l'ombre de la guerre d'Algérie pèse encore sur la campagne présidentielle. Quelque 60.000 ont été admis en France. C'est un patriote, il s'est battu toute sa vie pour la France et les Français (.).

"La colonisation a beaucoup apporté, notamment à l'Algérie", a estimé la candidate du Front National (FN), précisant les apports de la colonisation à l'Algérie en matière d'infrastructure, "Moi je pense - et chacun d'ailleurs qui est de bonne foi admet - que la colonisation a beaucoup apporté, notamment, puisqu'on parle de l'Algérie, à l'Algérie: des hôpitaux, des routes, des écoles..."

Sondage: Ça se resserre à 4 jours du premier tour
En effet, les quatre candidats en tête n'ont jamais été aussi proches dans les intentions de vote. Cette situation serait sans doute due à l'opposition d'idée notable entre les deux candidats.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL