Incidents Bastia-Lyon : trois joueurs ont porté plainte, une enquête ouverte

Margot Aubert
Avril 20, 2017

"En disant que voyager à Furiani était pire qu'aller à Besiktas, Jean-Michel Aulas nous a chauffés à blanc, confie ainsi un spectateur présent dimanche derrière le but d'Anthony Lopes". Alors que les joueurs de l'OL terminent doucement leur échauffement, plusieurs dizaines d'ultras bastiais ont envahi la pelouse pour frapper les Lyonnais. "On a réussi les convaincre", a poursuivi le président de l'Olympique lyonnais. Cette fois-ci, Amaury Delerue, l'arbitre, décide de ne pas reprendre la partie.

" "Montpellier. Des " Monsieur Madame " à la place des 11 candidats
Des portraits de François Fillon, Emmanuel Macron et consorts ont ainsi été remplacés par une série de " Monsieur Madame ". C'est près des Rives du Lez, devant l'école Geneviève-de-Gaulle que cet artiste a voulu s'exprimer.

Selon France 3 Corse, Jean-Michel Aulas serait également visé par une plainte. Après concertation et l'engagement auprès du préfet de police qu'il n'y aurait pas d'autre incident, la décision a été prise de commencer le match. Des incidents révoltants qui attristent joueurs, supporters et dirigeants du monde du foot, comme le montrent ces images du président de l'OL, apparu le visage marqué et les yeux rougis, dans les couloirs du stade. Ont été entendus, les deux gardiens Lopes et Gorgelin, ce dernier ayant subi un certain nombre de violences devant la tribune est, lors des premiers incidents.

Dernier round télévisé avant un très ouvert "match à quatre" — Présidentielle
Mes opposants de tous bords n'ont cherché qu'une seule chose: "m'abattre plutôt que débattre". Il a dit avoir dépensé "environ 700.000 euros de vie courante" au cours de la période.

"Anthony Lopes, Mathieu Gorgelin, Jean-Philippe Mateta ont porté plainte contre X pour violence en réunion dans une enceinte sportive", a déclaré à l'AFP le procureur de la république de Bastia Nicolas Bessone, confirmant une information de RMC Sport. J'ai vu des joueurs qui ne voulaient plus jouer parce qu'ils avaient peur.

Échec d'un nouveau tir de missile de la Corée du Nord
Fin mars-début avril, la Corée du Nord avait déjà tiré trois missiles balistiques vers la mer du Japon. Ces essais sont aussi souvent des messages adressés à l'ennemi américain.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL