Fausse alerte au colis suspect à Liège, un homme interpellé

Dominique Dufresne
Avril 20, 2017

Seulement voilà, à l'arrivée, il s'agissait d'une fausse alerte, selon la police.

L'individu interpellé jeudi à la suite de la découverte de sacs suspects dans un bus à Liège a été entendu par la police puis libéré. La police a été prévenue et par mesure de sécurité, les occupants des maisons voisines ont également été priées de quitter leur domicile.

Son attitude fut d'emblée jugée suspecte car il avait pris la fuite en courant lorsqu'on lui avait signalé qu'il oubliait ses sacs dans le premier bus.

Le camp de migrants de Grande-Synthe ravagé par un incendie — Nord
Le préfet a assuré qu'ils seraient relogés dans des hébergements d'urgence. "À ce que je peux voir par moi-même, tout a brûlé". D'autres incidents de ce genre, signalés à la police, ont de fait été constatés ces derniers mois dans le camp .

Alors que les démineurs sont toujours en action dans le quartier d'Amercoeur, la police de Liège a interpellé un suspect à bord d'un autre bus, rue de Herve à Grivegnée.

Jeudi en fin de matinée, deux sacs suspects laissés dans un bus, rue Louis Jamme à Liège, près du pont d'Amercoeur, ont mené à la mise en place d'un dispositif de sécurité dans le quartier.

Toutes ces opérations n'auront été provoquée que par une fausse alerte.

Les deux nouveaux soutiens de Jean-Luc Mélenchon
Au vu de l'indécision qui entoure le premier tour, difficile de privilégier un quelconque scénario pour le second. Surtout, les électeurs se disent de plus en plus certains du bulletin qu'ils glisseront dans l'urne.

C'est un individu qui a laissé les deux sacs dans le bus.

Les habitants de la rue de Herve retiendront, eux, ce matin animé du 20 avril. La circulation a été déviée et les maisons proches de l'endroit où se trouvait le bus ont été évacuées. Là aussi, un périmètre de sécurité a été installé. De plus, le bus n'est pas n'importe lequel: "c'est celui qui assure la liaison Verviers-Liège et avec tout ce qui se passe à Verviers, cela nous a interpellés", nous indiquait un riverain au début de l'opération.

Emploi : Hollande assure laisser "un pays en bien meilleur état"
François Hollande a choisi le Lot avec une visite, dans la matinée, de l'usine Andros à Biars-sur-Cère. Il vous reste 72 % de l'article à lire.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL