Castres fait exploser le Stade Français

Margot Aubert
Avril 20, 2017

Le report du match, pour cause d'affaire de la fusion qui n'en était finalement pas une, avait agacé Castres.

Macron, Le Pen, Fillon et Mélenchon toujours au coude à coude — Sondages
Les proches de d'Emmanuel Macron affichent une relative sérénité mais prennent soin de dire que "rien n'est gagné". Jean-Luc Mélenchon (la France insoumise ) progresse également d'un point et recueille 18% des intentions de vote.

Le Stade Français n'avait pas fait de ce déplacement dans le Tarn son objectif principal de la semaine. Vainqueur avec bonus du Stade Français ce mercredi (33-10) dans ce match en retard de la 21e journée de Top 14, le CO revient à la cinquième place, synonyme de qualification pour la phase finale, une longueur devant le Racing 92, qui jouera son propre match en retard ce samedi face à Montpellier. Avant sa demi-finale de Challenge européen dimanche face à Bath puis le... derby dans deux semaines, le club parisien rétrograde pour sa part à la septième place du classement. Mais que cette victoire fut longue à se dessiner pour les Tarnais! En-avants, touches perdues par Castres, la première période a été plus que laborieuse et est passée près de s'achever sur un 0-0 si Anthony Jelonch n'avait inscrit un essai (40e+2, 5-0) juste avant la pause.

Le libéral Jonathan Marleau affrontera Gabriel Nadeau-Dubois dans Gouin
Jonathan Marleau en a fait l'annonce mardi soir au marché Jean-Talon en compagnie du premier ministre Philippe Couillard. L'élection partielle n'a pas encore été déclenchée, mais selon la loi, elle devra se tenir au plus tard au mois de juin.

"C'est un soulagement d'avoir stoppé cette spirale de 4 défaites, de regagner chez nous, de retrouver la ferveur du public et comptablement parlant, de prendre ce bonus qui nous fait beaucoup de bien dans ce championnat très serré où chaque point compte, reconnaissait en fin de match Loïc Jacquet, le deuxième ligne castrais, au micro de Canal+ Sport".

Sondage : Macron et Le Pen toujours en tête, Fillon repasse devant Mélenchon
Le candidat du Parti socialiste Benoît Hamon est quant à lui crédité de 8% des intentions de vote, en baisse de deux points. Au second tour, Marine Le Pen s'inclinerait, peu importe son adversaire.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL