A Toulouse, Hamon dénonce "l'OPA sur l'Elysée" de Macron

Tristan Gaume
Avril 20, 2017

Au menu, un forum associatif où seront organisés des débats sur la santé, le féminisme, le revenu universel d'existence, le travail ou l'Europe, des concerts, et une prise de parole du candidat socialiste, à 19h45. "J'ai démontré comme ministre que le pouvoir ne me corrompait pas, que j'étais parfaitement capable de tenir face aux lobbys", assuré Benoît Hamon.

Un petit dessin le matin quand il quitte le domicile familial de bonne heure. L'occasion aussi pour Benoît Hamon de prendre un peu de recul sur cette campagne électorale. "Tout cela est inqualifiable de sa part", a ajouté le candidat PS.

La place de la République semble noire de monde ce mercredi 19 avril, mais elle n'est pas totalement remplie.

Paris a la "preuve" de l'implication de Damas — Attaque chimique
Dans un communiqué mercredi soir, le ministre français a indiqué s'être entretenu par téléphone avec son homologue russe Sergueï Lavrov.

Ses filles, le député PS de Trappes (Yvelines) les a même mentionnées sept fois ces derniers mois, notamment lors du lancement de sa campagne en en faisant, à la tribune, un argument de candidature.

Le conservateur François Fillon, longtemps plombé par ses ennuis judiciaires, et le champion de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon les talonnent de près (presque à 20%). Ainsi le 5 février dernier, devant les socialistes réunis à la Mutualité à Paris pour l'introniser dans la foulée de la primaire, Benoît Hamon regrette t-il le confinement de "ses filles" interdites de cour de récréation à l'école avec les pics de pollution.

France insoumise, qui fait "de grands discours", en "campagne sur une péniche".

Tillerson depuis Moscou : Al-Assad doit quitter le pouvoir
C'est la 8e fois depuis le début de la guerre en 2011 que Moscou bloque toute action de l'ONU contre son allié syrien. L'attaque chimique présumée a provoqué une brusque montée des tensions autour du conflit en Syrie .

François Mitterand, Lionnel Jospin, François Hollande et Benoit Hamon. Le terme "enfants" a d'ailleurs été utilisé à 377 reprises ces derniers mois par les candidats à cette élection présidentielle.

A la peine dans les sondages, où il est désormais relégué à la cinquième place, dix points derrière Jean-Luc Mélenchon, M. Hamon a revendiqué sa "méthode", consistant à parler à "l'intelligence" des électeurs selon sa définition, plutôt qu'à "agiter les passions, attiser les tensions, flatter les mauvais penchants".

Pouille solide face à Lorenzi, Murray et Wawrinka en douceur — Monte-Carlo
Face à l'attaquant Gilles Muller , le numéro 1 mondial s'est escrimé pendant tprès de deux heures. Une blessure au coude droit l'a contraint de se retirer du tournoi de Miami le mois dernier.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL