Le SC Bastia ferme la tribune Est d'Armand-Cesari jusqu'à nouvel ordre

Olivia Lacan
Avril 19, 2017

Le Sporting Club de Bastia a annoncé ce mardi "des mesures fortes" dont la fermeture à titre conservatoire de la tribune Est de son stade. "Mais nous allons défendre notre club". Le club "et la grande majorité de ses supporters refusent d'être pris en otage par une minorité de personnes", est-il écrit.

Les dirigeants corses annoncent notamment que la tribune est, "d'où sont descendus les supporters de Bastia 1905 venus agresser les joueurs de l'OL", sera fermée à titre conservatoire et réaménagée pour "maximiser la sécurité au stade Armand-Cesari".

Le Pen insiste sur ses fondamentaux lors d'un meeting perturbé
Au second tour, Emmanuel Macron surclasserait Marine Le Pen par 64% des intentions de vote contre 36%. François Fillon n'était toutefois pas la seule cible possible pour les deux jeunes terroristes.

Le club corse a également porté plainte contre X et s'est constitué en partie civile et a promis l'interdiction de stade pour "toutes les personnes ayant participé aux incidents et qui seront identifiées".

"Je ne parlais que de terrain (.) Je n'ai jamais cherché à ce que des supporters ou de pseudo supporters aillent mettre le souk dans ce match-là", a encore affirmé celui qui a été écarté du poste d'entraîneur le 27 février.

Sondage présidentielle française : Macron toujours en tête, Mélenchon fléchit
Jean-Luc Mélenchon gagnerait dans un seul scénario en cas de duel avec Fran9ois Fillon (57-43%). Là où l'on peut parler de cristallisation, c'est en observant déjà le taux de participation.

Pour rappel, le SC Bastia, est convoqué ce jeudi par la Commission de discipline de la LFP. Résultat: huis clos partiel du stade à titre conservatoire, et surtout match à rejouer et retrait de deux points. Avant même de répondre à la convocation de la LFP jeudi, le club corse est passé en mode défense mardi, et a avancé "quatre mesures fortes" deux jours après les "incidents" survenus lors de la réception de Lyon en championnat. Un retrait de points serait également à l'étude ce qui pourrait rapprocher Bastia de la Ligue 2.

Manifestations anti Le Pen à Paris
Marine Le Pen lors d'un meeting au Zénith de Paris, lundi 17 avril 2017. Ceux-ci ont répliqué en faisant usage de gaz lacrymogène. On ne peut plus le laisser faire.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL