En visite à Perpignan, Le Pen s'en prend à Macron

Tristan Gaume
Avril 19, 2017

Le socialiste Benoît Hamon tombe à 8% (-1 point). "Mais par cohérence intellectuelle, je ne vais pas leur demander d'aller se mettre dans le Mercosur qui est une espèce de "super Union européenne" et qui est en compétition avec nous les Français", a expliqué Jean-Luc Mélenchon au journal télévisé sur TF1.

Ciblant celui que les sondages présentent comme son principal adversaire, devant environ 1.500 partisans, Marine Le Pen a affirmé ce samedi, à Perpignan, qu'"il est très important que les Français comprennent que si par malheur il était élu président de la République, monsieur Macron accélèrerait encore davantage la dérive multiculturelle dans laquelle s'enfonce la société française, et aggraverait un communautarisme déjà malheureusement en pleine progression".

"J'ai empêché Aliou Sall d'être candidat parce que..." — Macky Sall
Les indignés ont été reçu par le Président Macky Sall qui leur promet d'examiner la situation. "La mise à l'écart d'Aliou Sall nous a beaucoup affectées".

Mme Le Pen, qui voit revenir dans le rétroviseur Jean-Luc Mélenchon et François Fillon, doit retrouver de l'élan sur les cinq derniers jours de campagne, également marqués par une grande réunion publique au Dôme à Marseille mercredi. Et surtout, la marge d'erreur (ou "intervalle de confiance ") est de 2,7 points... Notre indice de volatilité, s'il est en baisse de 4 points depuis la semaine dernière, témoignant d'une cristallisation progressive des votes, s'établit néanmoins donc encore à 34 %.

"Dans son allocution à Bercy, Emmanuel Macron veut assumer d'être l'un des seuls candidats à ne pas jouer sur les peurs, les antagonismes, les divisions mais plutôt sur l'unité", insiste un proche de l'ancien ministre de l'Economie. "Parce qu'il subit la pression", un "chantage", de la part de Marwan Muhammad, responsable du Collectif contre l'islamophobie en France, "un collectif bien connu pour ses liens avec l'islamisme", a accusé encore Mme Le Pen.

Cyclisme: Valverde gagne sa 5e Flèche Wallonne, Gaudu se révèle
Un scénario semble-t-il écrit d'avance que les organisateurs s'attachent pourtant à combattre d'arrache-pied. Alejandro Valverde ( Movistar ) est bien le roi de la Flèche wallonne .

Après avoir fait la course en tête des intentions de vote pendant des mois, avec un socle électoral d'une stabilité remarquable, Marine Le Pen semble avoir amorcé une dynamique défavorable en cette fin de campagne. Si le candidat de la droite et du centre n'est pas encore au niveau qui était le sien chez ces électeurs avant le Penelope Gate, il s'en rapproche de plus en plus et dispose donc encore de quelques réserves de voix. Comme c'est le cas depuis plusieurs semaines, le JDD a néanmoins dressé l'évolution de la moyenne de ces sondages, à partir des trois derniers réalisés (et pas forcément publiés). Il dépasse François Fillon et resserre l'écart avec Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Nos premières mesures début février le créditaient en effet de 17 % des suffrages exprimés.

D'autant que dans les questions subsidiaires (concernant le potentiel électoral, le souhait de victoire, le pronostic, la stature présidentielle), le candidat d'En marche! est systématiquement en tête de tous les candidats. Jean Lassalle, François Asselineau, Nathalie Arthaud, et Philippe Poutou naviguent entre 1 et 1, 5 %. Jacques Cheminade a un résultat inférieur à 0,5%.

L'attaque chimique présumée est "une fabrication à 100%" — Bachar el-Assad
Poutine a, lui, estimé que les relations bilatérales s'étaient détériorées depuis l'arrivée à la Maison Blanche de M. Trump qui avait pourtant prôné au début de sa présidence un rapprochement avec Moscou.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL