Facebook prend de nouvelles mesures contre les "fake news"

Felicite Anouilh
Avril 18, 2017

Facebook indique que sa priorité est de supprimer les comptes mensongers les plus actifs et dotés de la plus large audience. "Nous avons constaté que lorsque les gens se représentent sur Facebook comme ils sont dans la vie réelle, ils agissent de manière responsable ", a expliqué sur son blog Shabnam Shaik, membre de l'équipe de protection et d'assistance du réseau social".

Le géant Facebook a annoncé mercredi accroître sa lutte contre les fausses informations, via la surveillance de comportements suspects comme le partage de messages répétitifs ou massifs. Ces derniers devraient être supprimés très rapidement. Cela faisait 6 mois que le réseau social suivait l'activité d'un grand nombre de comptes, qui cherchaient à devenir les "amis" du plus grand nombre de personnes.

Présidentielle: "quatre têtes pour un casse-tête", résume la presse
Au premier, Jean-Luc Mélenchon a envoyé: "J'apprends que vous auriez été visé par un projet d' attentat". Pour un échantillon de cette taille, la marge d'erreur est de 1,8 point pour 20% d'intentions de vote.

Dans cette mouvance, Facebook a publié un long billet dans lequel il est question de sécurité et d'intégrité, avec de nouvelles mesures visant justement à lutter contre une certaine "démocratisation" de ces pratiques.

Facebook a fait capoter une opération internationale d'un réseau de spammer, qui allait faire d'importants dégâts sur le réseau social.

Record du monde battu — Charlot
Les 662 Charlots ont fait une photo en étoile, en référence au "Walk of Fame" de Holywood et à la star que fut Charlie Chaplin. Le Musée Chaplin's world a ouvert ses portes il y a un an, le 16 avril 2016.

Avec ces nouvelles méthodes, Facebook espère accélérer la détection et la réduction des faux comptes utilisés pour diffuser du spam et des fausses informations.

Le système retenu est celui, classique, de radars à même de reconnaître un comportement suspect: augmentation subite de messages envoyés, affichage répété d'un contenu unique, etc. Autant d'indices qui pousseront les modérateurs de Facebook à s'intéresser à un profil particulier. Le réseau social, qui se dit prêt à rémunérer ses fact-checkers, a annoncé aujourd'hui avoir pris des mesures directes contre le phénomène en lançant une offensive contre les faux comptes d'utilisateurs, qui contribuent le plus souvent à la désinformation sur ses fils d'actualité.

PUBLICIS GROUPE : Publicis débauche A. Bousquet de Havas, crée une présidence France
C'est à ce poste qu'elle a conduit fin 2015 l'intégration de Havas 360 dans Havas Paris. C'est un gros transfert dans le secteur français des agences de communication.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL