Facebook prend de nouvelles mesures contre les "fake news"

Felicite Anouilh
Avril 18, 2017

Facebook indique que sa priorité est de supprimer les comptes mensongers les plus actifs et dotés de la plus large audience. "Nous avons constaté que lorsque les gens se représentent sur Facebook comme ils sont dans la vie réelle, ils agissent de manière responsable ", a expliqué sur son blog Shabnam Shaik, membre de l'équipe de protection et d'assistance du réseau social".

Le géant Facebook a annoncé mercredi accroître sa lutte contre les fausses informations, via la surveillance de comportements suspects comme le partage de messages répétitifs ou massifs. Ces derniers devraient être supprimés très rapidement. Cela faisait 6 mois que le réseau social suivait l'activité d'un grand nombre de comptes, qui cherchaient à devenir les "amis" du plus grand nombre de personnes.

Français sur 2 regarde la télévision autrement
Si 80,6% des consommateurs utilisent le replay pour voir un programme manqué, ils sont 22,5% à l'utiliser pour découvrir de nouveaux programmes.

Dans cette mouvance, Facebook a publié un long billet dans lequel il est question de sécurité et d'intégrité, avec de nouvelles mesures visant justement à lutter contre une certaine "démocratisation" de ces pratiques.

Facebook a fait capoter une opération internationale d'un réseau de spammer, qui allait faire d'importants dégâts sur le réseau social.

"Un sprint final indécis comme jamais" — Présidentielle
François Fillon récolte 16% des pronostics contre 13% pour Marine Le Pen ou encore 12% pour Jean-Luc Mélenchon . Jean-Luc Mélenchon , le candidat de La France insoumise, troisième, obtiendrait 19,5% des voix.

Avec ces nouvelles méthodes, Facebook espère accélérer la détection et la réduction des faux comptes utilisés pour diffuser du spam et des fausses informations.

Le système retenu est celui, classique, de radars à même de reconnaître un comportement suspect: augmentation subite de messages envoyés, affichage répété d'un contenu unique, etc. Autant d'indices qui pousseront les modérateurs de Facebook à s'intéresser à un profil particulier. Le réseau social, qui se dit prêt à rémunérer ses fact-checkers, a annoncé aujourd'hui avoir pris des mesures directes contre le phénomène en lançant une offensive contre les faux comptes d'utilisateurs, qui contribuent le plus souvent à la désinformation sur ses fils d'actualité.

François Fillon attaque Nicolas Sarkozy sur la façon dont il l'a traité
L'ancien président de la République veut "éviter cette maladie, si fréquente à droite, de la division". Le message intervient à la veille d'un déplacement de campagne entre François Fillon et Alain Juppé.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL