La perspective d'un match à quatre se précise — Sondage

Dominique Dufresne
Avril 16, 2017

"A droite, François Fillon a enrayé deux mois de chute dans les sondages et tente de récupérer les électeurs qui se sont détournés de lui après sa mise en examen pour détournement de fonds publics". Marine Le Pen se heurte, elle, systématiquement au plafond de verre. Les intentions de vote en faveur de François Fillon et Jean-Luc Mélenchon sont également inchangées par rapport à la veille, à 19% chacun.

Dans le sondage Ipsos-Sopra Steria sur les intentions de vote avant la présidentielle, publié ce vendredi, Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont à 22%. "Je ne crois pas que ce soit ce que les candidats attendent", a répondu le leader d'En Marche!, à l'occasion d'une visite dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées, près de Toulouse (Haute-Garonne).

"Alliance bolivarienne": "caricature" et "mauvaise foi" selon l'équipe Mélenchon
L'Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique - Traité de commerce des peuples (ALBA - TCP) de son nom complet, est une organisation internationale née en 2005.

Au second tour, Macron, le candidat d'En marche est donné gagnant dans tous les cas de figure.

- Ifop "rolling" pour Paris Match, CNews et Sud radio publié aujourd'hui donne 23,5% pour Le Pen et 22,5% pour Macron au premier tour et 58,5% pour Macron contre 41,5% pour Le Pen au second tour.

L1 : Lorient tombe de haut, Montpellier voit le bout du tunnel
Le Stade Rennais a lui disposé de Lille (2-0) avec deux buts de Firmin Mubele et Giovanni Sio avant la demi-heure de jeu. Montpellier et Guingamp l'ont également emporté, contre Lorient (2-0) et Toulouse (2-1).

D'après l'Ifop, le candidat de la France insoumise se rapproche toujours plus d'Emmanuel Macron.

Tunisie-Tribune (Présidentielle française 2017) - Plus on avance et plus les courbes se resserrent. Question: Jean-Luc Mélenchon dispose-t-il de réserves à gauche? Benoît Hamon cède encore 0,5 point, à 8%. Mieux, son socle électoral s'est renforcé puisque 68 % de ses électeurs se disent " sûrs " de leur choix, contre 45 % il y a un mois. A moins de dix jours de la présidentielle, l'écart entre les quatre principaux candidats se resserre, selon le sondage Elabe pour " Les Echos " et Radio Classique.

Isco sauve le Real, vainqueur 3-2 à Gijon
Dans une fin de match crispante, les Madrilènes ont pu croire à une contre-performance handicapante dans la course au titre. C'est peu dire que le Real, malgré son statut de leader, a peiné contre le mal-classé Gijon.

François Fillon, qui espère revivre la " remontada " de la primaire, reste aujourd'hui éliminé, même s'il a retrouvé de l'oxygène avec son meilleur score depuis fin février. Cette année-là, le président sortant Jacques Chirac et le candidat du Front national Jean-Marie Le Pen s'étaient qualifiés pour le second tour au dépens notamment du candidat socialiste Lionel Jospin. C'est proche de la moyenne des candidats (70 %).

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL