Favre fustige le comportement de certains supporters — Nice

Margot Aubert
Avril 5, 2017

En renversant Bordeaux (2-1) dimanche, le club azuréen est provisoirement revenu à une unité du PSG, qui compte un match en moins.

Galaxy S8 : Samsung dévoile son nouveau smartphone vedette
Approchez l'écran de votre minois, et le tour est joué! Samsung a prévu de pouvoir agir sur l'interface avec une seule main. De fait, le capteur d'empreintes est placé à l'arrière de l'appareil, ne laissant à l'avant que l'APN et le haut-parleur.

Au micro de Canal+ après la partie, l'ex-coach de Moenchengladbach s'est donc lâché: "On est terriblement diminués, il ne fait pas l'oublier". Les blessés actuels, tels que Wylan Cyprien (révélation de la saison), Alassane Pléa, Paul Baysse et Rémi Walter, n'avaient-ils pas été des piliers du groupe depuis son arrivée sur la Côte d'Azur?

Mélenchon, cette figure "rassurante" pour de nombreux Français — France/présidentielle
Il chute de deux points en une semaine et laisse le duo de tête (Emmanuel Macron et Marine Le Pen) largement devant. Elle s'est appuyée sur la rencontre, samedi, entre Emmanuel Macron et le Républicain Christian Estrosi. ".

"Et pis, je dirais à quelques abrutis des tribunes qu'il est des fois difficile de faire des changements quand on a quatre-cinq jeunes de 19 ans, et qu'on ne veut pas les mettre dans la pagaille", enchaîne-t-il en stigmatisant l'attitude de certains supporters à l'Allianz Arena. Ce qu'oublient certains, c'est qu'on avait que deux milieux ce soir. "S'il y en a un qui se blesse, c'est moi qui rentre sur le terrain, a pesté le coach niçois". Alors les tarés qu'il y a là.

Présidentielle: les onze candidats débattent sur fond d'incertitude
Les sondés sont 44% à penser que le candidat de la France insoumise incarne mieux "les idées et les valeurs de la gauche". Dans les intentions de vote, il est 17,5% derrière Le Pen. "Ça colle avec moi, non??", dit l'ancien ministre.

Sur le match en lui-même, Favre estime que chaque équipe a bénéficié de sa période. Chapeau à l'équipe, car en première mi-temps, on a fait un super match. On a bien tenu le jeu et on a osé jouer. On a travaillé ça toute la semaine, parce qu'il fallait déjouer leur 4-5-1, c'était très difficile. Sur les cotés, ils ont des joueurs extrêmement dangereux.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL