La fusion Racing-Stade Français met le rugby français en ébullition

Margot Aubert
Mars 29, 2017

Il devait rencontrer dans l'après-midi les joueurs du Stade Français, dont il a obtenu mandat pour mener les négociations, afin de leur rendre compte des derniers développements.

Après la réunion d'urgence qui s'est tenu ce matin suite à l'annonce de la fusion des deux clubs, La ligue Nationale de Rugby a annoncé que les matches que devaient jouer le Stade Français et le Racing Club 92 sont reportés.

Pétrole: le Brent tente de défendre les 50 dollars
Une réunion entre pays membres et non membres de l'Opep aura également lieu en mai, a dit le mois dernier le secrétaire général de l'organisation, Mohammad Barkindo.

Mais le club de Montpellier, "en opposition" avec le report de son match a annoncé avoir décidé de saisir le tribunal administratif de Paris pour contester cette décision. Les dates de report des matches seront dévoilées "au plus tard lundi soir", précise le communiqué. Un retrait de deux points est prévu dans les règlements de la LNR en cas de forfait, l'équipe adverse se voyant créditée de cinq points.

Certains supporteurs brandissaient des drapeaux roses, la couleur du Stade Français, et des pancartes "Non à la fusion", alors qu'une poignée de soutiens du Racing étaient aussi présents.

Obamacare. Lourde défaite pour Trump
Le directeur du budget, Mark Mulvaney, a lancé aux parlementaires que les négociations étaient terminées. Ils critiquent le fait que des dispositifs d'aides et des réglementations d'Obamacare soient conservées.

Thomas Savare a également écarté l'idée de revenir sur le projet de fusion si une offre de reprise du Stade Français lui parvenait. "Le sujet est de construire un club qui marche sur ses deux jambes et tout seul", a-t-il ainsi affirmé. Avant une nouvelle réunion lundi au siège de la LNR pour "poursuivre les discussions" selon les termes de Paul Goze. Mais "à eux de décider ce qu'ils veulent faire" a-t-il ajouté. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Sept arrestations, trois morts et une quarantaine de blessés — Attaque de Londres
Sept sont encore dans un état jugé critique, a précisé le commandant Rowley. "On a organisé leur rapatriement par avion". Revendiqués par des sympathisants d'Al-Qaïda, ils avaient fait 56 morts dans les transports en commun de Londres .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL