Bruno Le Roux convoqué à Matignon

Tristan Gaume
Mars 22, 2017

Les détails de l'affaire révélée par l'émission Quotidien sur TMC lundi soir paraissent surréalistes, comme ce premier contrat signé par l'une des filles Le Roux lorsqu'elle n'avait que 15 ans, ou encore cet autre contrat effectué en doublon avec un stage chez Yves Rocher. "Moins de 24h après les révélations de Quotidien, le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a adressé au président de la République sa démission, lors d'une courte allocution depuis la préfecture de Bobigny".

Un missile balistique explose au lancement — Corée du Nord
Selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, le tir a été effectué depuis une base aérienne dans le port oriental de Wonsan. Un engin qui peut aisément être modifié afin d'être utilisé sur un missile.

Bruno Le Roux était ministre de l'Intérieur quand les premières révélations sont sorties fin janvier sur les emplois fictifs de François Fillon à l'Assemblée nationale.

Le ministre de l'Intérieur démissionne après des révélations embarrassantes — France
Réagissant fin janvier aux révélations visant le candidat de la droite, il avait dénoncé "les turpitudes de François Fillon". Il n'empêche que certains contrats posent question.

La veille, la presse française a annoncé que Le Roux avait embauché ses deux filles en tant qu'assistantes parlementaires alors qu'elles étaient encore mineures. Les 24 contrats des deux filles correspondent à une somme totale d'environ 55 000 euros, précise l'enquête journalistique. "Lorsqu'on est attaché à l'autorité de l'Etat, on est impeccable face aux institutions et aux règles qui les régissent", a lancé Bernard Cazeneuve, lors de l'inauguration des nouveaux locaux de l'Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) à Paris, en l'absence de Bruno Le Roux qui devait initialement y participer. Leur crédibilité s'en trouve donc renforcée, et les théories du complot brandies à propos du PNF (crée en 2013 par François Hollande) sont mises à mal. Ce qui n'empêchera bien sûr pas les partisans du candidat Fillon de continuer à les pilonner. "Ces contrats ponctuels n'impliquent pas forcément de présence physique à l'Assemblée nationale mais concernaient des missions qui pouvaient être également effectuées en circonscription ou à distance ", avait expliqué le cabinet du ministre.

#Pop2017 : Benoît Hamon, le tournant de sa campagne ?
Face à une foule nombreuse, les arguments de Benoît Hamon ont fait mouche. Dès la première minute de sa présentation, la messe est dite.

M. Le Roux a été ainsi reçu mardi à 14H00 pendant une demi-heure à l'Élysée et a remis sa démission avant de l'annoncer lui-même, selon la même source. C'est le secrétaire d'État au Commerce extérieur, Matthias Fekl, 39 ans, qui le remplacera. Il avait été élu député du Lot-et-Garonne dans la "vague rose" des législatives de juin 2012. Après avoir réclamé avec force une évolution sur la nature des tribunaux d'arbitrage prévus dans le traité de libre-échange ainsi qu'un plus grand accès aux marchés publics américains - sans succès sur ce dernier point - Matthias Fekl avait finalement annoncé, début septembre, que la France demandait l'arrêt des négociations.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL