Attaque de militaires à Orly: deux hommes en garde à vue

Tristan Gaume
Mars 22, 2017

Pour rappel, Ziyed Ben Belgacem était sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants au moment de l'attaque. "De toute façon, il va y avoir des morts" Ziyed Ben Belgacem avait été "repéré comme radicalisé à l'occasion d'un passage en détention au cours des années 2011-2012", a détaillé le procureur de la République de Paris, François Molins lors d'un point presse ce week-end.

Deux de ses collègues tentent alors d'intervenir, en position de tir, avant que l'homme prenne l'arme de la militaire.

Un missile balistique explose au lancement — Corée du Nord
Selon l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, le tir a été effectué depuis une base aérienne dans le port oriental de Wonsan. Un engin qui peut aisément être modifié afin d'être utilisé sur un missile.

L'assaillant, Ziyed Ben Belgacem, un Français de 39 ans, braqueur multirécidiviste, avait été condamné en 2009 pour trafic de stupéfiants.

Le parcours violent et destructeur du suspect avait commencé un peu plus tôt cette même journée.

Nouveaux iPad/iPhone : quand seront-ils livrés ?
Le produit le plus vieux au catalogue d'Apple devient donc l'iPad Mini 4 qui n'a toujours pas été renouvelé par son fabricant. Dommage pour ceux qui auraient aimé se lancer et avaient déjà eu du mal à réunir les 769 euros du modèle 32 Go .

Il a également été mis en examen à Paris et emprisonné en mars 2016 dans le cadre d'une enquête sur une série de vols par effraction, avant d'être libéré en septembre sous contrôle judiciaire. Une source proche de l'enquête précise "qu'aucun des deux ne semble graviter dans la mouvance de l'islamisme radical". Jamais il a fait la prière et il boit. "Et sous l'effet de l'alcool et du cannabis, voilà où on arrive", a témoigné son père sur Europe 1.

Samedi matin à 6h55, Ziyed Ben Belgacem est arrêté lors d'un contrôle routier à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise), au nord de Paris, alors qu'il roule à vive allure, tous feux éteints. Il avait fait l'objet en 2015 d'une perquisition administrative, qui "n'avait rien donné", selon une source policière. Pour lui, son fils a été pris dans un engrenage, a payé ses "fréquentations" et une dérive dans la drogue.

Quand Jean-Luc Mélenchon traite un journaliste de "sale con" — Présidentielle
Hier soir, dans " C à vous " sur France 5, les téléspectateurs ont pu découvrir une séquence avec Jean-Luc Mélenchon tournée par des journalistes de l'émission.

Il se réfugie alors dans une boutique, et est abattu. Il vole ensuite une voiture dans la banlieue sud de Paris, avant de se rendre à Orly.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL