Présidentielle: Barbara Pompili apporte son soutien à Emmanuel Macron

Tristan Gaume
Mars 21, 2017

Barbara Pompili, secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité. Invitée de Franceinfo mardi matin, Barbara Pompili a déclaré avoir décidé "après mûre réflexion" de rallier "la démarche et le projet" du candidat d'En Marche. "Il apporte une vison très européenne de l'avenir ce qui est essentiel dans une période de repli, juge-t-elle enfin, évoquant un programme "pragmatique, réaliste et financé". Et je crois qu'Emmanuel Macron est le seul à apporter une méthode pour faire baisser le Front national", a ajouté Barbara Pompili, première membre du gouvernement a s'engager ouvertement pour le candidat d'En marche!.

Le grand débat sur TF1 frôle les 10 millions de téléspectateurs — Audience
François Fillon, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron se sont opposés pendant trois heures trente. Théoriquement, l'ensemble des candidats sont conviés à une émission le 4 avril sur BFMTV et CNews et le 20 avril sur France2.

"Voter Emmanuel Macron, c'est un peu la mesure d'urgence pour éviter de se retrouver face à une droite très en régression et au Front National au second tour", a-t-elle aussi fait valoir.

Premier débat de la présidentielle : Marine Le Pen secoue Emmanuel Macron
François Fillon, Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont tous trois déploré l'absence des petits candidats à ce premier débat. Macron, partisan d'"une France forte dans une Europe forte " qui a rencontré la chancelière Angela Merkel à Berlin jeudi.

Et un soutien de plus pour Emmanuel Macron en vue de l'élection présidentielle.

Donald Trump serait riche de 3,5 milliards de dollars — États-Unis
Amazon a vu le cours de son action bondir, augmentant la fortune de Jeff Bezos de 61% en un an, à 72,8 milliards. Forbes dénombre en tout 39 milliardaires français, qui "pèsent " collectivement 245 milliards de dollars.

Selon le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis mardi, Bernard Cazeneuve a demandé aux membres du gouvernement de ne pas se rallier à Emmanuel Macron, ancien ministre du président François Hollande. Il a espéré que ce ne serait pas le cas du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL