Affaire Troadec - Les ADN retrouvés sur les restes humains

Tristan Gaume
Mars 21, 2017

Les enquêteurs en charge de "l'affaire Troadec" ont appris ce mardi que l'ADN des quatre membres de la famille disparue mi-février avait été retrouvé sur les restes humains découverts en mars.

"Les analyses ADN réalisées sur les corps retrouvés à Pont-de-Buis ont permis d'identifier" les quatre membres de la famille, a annoncé mardi le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès.

Katy Perry récompensée pour son engagement en faveur des droits des LGBT
La chanteuse déclare même être allé dans des camps religieux afin de repousser son côté gay qu'elle a finalement décidé d'accepter.

Disparus le 16 février, Pascal Troadec, 49 ans, son épouse Brigitte, 49 ans, et leurs deux enfants, Sébastien, 21 ans, et Charlotte, 18 ans, ont, selon ses aveux, été tués par Hubert Caouissin dans leur maison d'Orvault (Loire-Atlantique) avant d'être démembrés et leurs restes ont été soit brûlés, soit éparpillés sur la propriété de Pont-de-Buis-lès-Quimerch.

De nombreuses traces de sang appartenant à trois membres de la famille, à l'exception de Charlotte, avaient auparavant été découvertes par les enquêteurs dans leur pavillon dans la banlieue de Nantes. Le lendemain, ce sont des livres d'écoles ayant appartenu au père, Pascal, qui ont été retrouvés tout près de là, laissant penser à une dispersion en forme de jeu de pistes morbide.

Africa CEO Forum : la firme panafricaine AfricInvest honorée
AfricInvest Group est l'un des acteurs de référence du capital investissement en Afrique, avec plus de 130 investissements dans des secteurs différentiés.

Il avait indiqué qu'il était revenu le lendemain pour nettoyer la maison et emporter les corps qu'il s'était "efforcé de faire disparaître", avait relaté le procureur de Nantes lors d'une conférence de presse. Des ossements avaient ensuite été retrouvés, le 8 mars, aux abords de la bâtisse dans laquelle vivait Hubert Caouissin, sa compagne Lydie Troadec, la soeur de Pascal, et leur jeune enfant.

La mosquée de Fréjus échappe à la démolition devant la cour d'appel
La mosquée de Fréjus avait ouvert ses portes en janvier 2016, malgré l'opposition du maire Front national David Rachline. Le litige portait sur l'irrégularité de son permis de construire, indique le Figaro .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL