Alerte à la bombe à l'Université Concordia

Dominique Dufresne
Mars 1, 2017

Sur sa page Facebook, l'Université avait indiqué avoir reçu des menaces haineuses de la part d'un groupe d'extrême droite visant spécifiquement des étudiants musulmans.

On espère que le tout se règle rapidement et que tout le monde soit sain et sauf!

La justice confirme "l'obligation pour la France" de récupérer ses aides — SNCM
La procédure "ne concerne que l'Etat et la SNCM aujourd'hui en liquidation", enchérit le syndicat CFE-CGC Marine. Malgré tout, cet argent n'a pas permis de sauver la SNCM.

On leur reproche notamment de se promener en "flip flop" (sandales), pieds nus, pendant que des étudiants d'autres confessions étudient ou mangent.

Pour cette raison, le groupe affirme clairement vouloir blesser, avec des bombes, ces étudiants qui les dérangent. Le groupe dit ainsi lancer un " avertissement " aux étudiants musulmans.

Mis en examen, François Fillon maintient sa candidature envers et contre tout
L'UDI, qui avait soutenu Alain Juppé pour la primaire de la droite, s'était ensuite rangée derrière le vainqueur François Fillon. Invité de RMC ce matin, Henri Guaino n'a pas soutenu le candidat Les Républicains , à l'inverse de beaucoup de ténors. 11H16.

L'établissement d'enseignement avait ordonné l'évacuation de plusieurs bâtiments à la suite d'une alerte à la bombe.

Les bâtiments concernés sont le EV et le Hall, situés respectivement boulevard Maisonneuve Ouest et rue Sainte-Catherine Ouest.

Espace : des touristes autour de la Lune
Aucune mission habitée n'avait été envoyée dans l'orbite lunaire depuis la mission Apollo 17, menée par la NASA en décembre 1972. Encore confidentiel, le marché du tourisme spatial attire de plus en plus de candidats.

Le Service de police de la Ville de Montréal a fouillé les lieux, et aucun engin explosif n'a été découvert.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL