Ce qu'il faut savoir sur l'affaire des chèques du Sénat — François Fillon

Tristan Gaume
Février 8, 2017

Le reportage ne m'a pas choqué. SVP cessez de m'attribuer ces propos faux. L'interview et le film sont dans le domain publique [sic].

Selon le Journal du dimanche, celui qui était sénateur UMP de la Sarthe entre 2005 et 2007 a perçu sept chèques à son nom. Deux, au nom de François Fillon, ont d'ailleurs été publiés par Mediapart.

Une partie de la droite est à la recherche d'un éventuel plan B en cas de retrait de François Fillon, certains évoquant une possible candidature de l'ancien Premier ministre Alain Juppé, finaliste malheureux de la primaire de la droite en novembre. Lire l'article SVP. Il y a RIEN dedans qui dénonce Envoyé spécial.

Le Luxembourg porte plainte contre X — Dieselgate de Volkswagen
Au total, le scandale lui coûtera plus de 22 milliards de dollars aux États-Unis . "Une solution est aussi dans l'intérêt de Volkswagen .

"Oui, j'ai employé mon épouse comme collaboratrice, elle a ensuite été la collaboratrice de mon suppléant, elle est encore redevenue ma collaboratrice par la suite". Mon énergie est décuplée par ma colère froide. À titre de comparaison, quinze ans de Smic équivalent à 266.448 euros. "Cette accusation m'est tombée dessus comme un coup de tonnerre". [.] Toute la semaine dernière, j'ai été déstabilisé [.]. Donc oui, mes réponses ont été imprécises. "Il m'a fallu cinq jours pour obtenir toutes les fiches de paie de mes collaborateurs de l'Assemblée nationale".

François Fillon repart à l'offensive.

François Fillon risque de devoir faire face à un nouveau front: la candidature concurrente de François Bayrou. "Que ceux qui doutent restent chez eux", a-t-il déclaré devant les parlementaires convoqués à son QG de campagne. Quelqu'un aurait donc pu indiquer entretemps à François Fillon que cette stratégie de défense n'était pas la plus indiquée. Parmi ses clients, le candidat de la droite a aussi cité le holding financier Fimalac de son grand ami milliardaire Marc Ladreit de Lacharrière, sans oublier le Cabinet Ricol Lasteyrie dont le patron avait travaillé pour le Premier ministre Fillon quand Sarkozy était à l'Elysée.

Airbus : Le chef de la stratégie, Marwan Lahoud, quitte Airbus
Au bout de trente ans dans l'aéronautique et vingt ans dans le groupe Airbus , Marwan Lahoud, qui tire sa révérence. Airbus a précisé que la désignation de son successeur ferait l'objet d'une communication ultérieure.

Ces indemnités de licenciement lui ont été versées par l'Assemblée nationale comme c'est la règle, et non par Fillon.

Il considère depuis lundi qu'il y a "des pratiques dans la vie politique qui ne sont plus acceptables" aux yeux des Français. En suis-je à l'origine? Non. François Fillon assure que tous les faits sont "légaux et transparents". "Elles ont bien été prises en compte dans le calcul de son salaire moyen sur une période de 15 ans, soit 185 mois, qui s'élève bien à 3.677 euros net mensuels".

Pourquoi ça pose problème: sur ce point aussi, la défensede François Fillon a varié. C'est lui-même qui a révélé, le 26 janvier sur TF1, avoir "rémunéré pour des missions précises deux de [ses] enfants qui étaient avocats, en raison de leurs compétences". C'est toujours elle qui a traité les réclamations de ces derniers lorsqu'ils rencontraient des difficultés administratives.

"Semaine cruciale" pour l'avenir politique de François Fillon — Penelope Gate
Et il conclut en expliquant que Penelope Fillon était au " régime traditionnel des assistants parlementaires ". Il semblerait qu'il n'en soit rien, puisque Libération a contacté la journaliste en question qui a démenti.

François Fillon indique ainsi que "les chiffres qu'(il a) rendus publics lundi comprenaient bien entendu la totalité des sommes figurant sur les bulletins de paye de (son) épouse, y compris les indemnités diverses de fin de contrat" et réfute notamment la somme de 29'000 euros de novembre 2013, affirmant que son épouse a alors reçu 7754 euros, "comprenant les congés payés".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL