Emmanuel Macron remporterait la présidentielle 2017, face à Fillon ou Marine si…

Tristan Gaume
Janvier 31, 2017

Il n'y a pas eu de surprise. Néanmoins, comparé aux enquêtes précédentes, il témoigne déjà de l'évolution des intentions de vote après l'explosion de l'affaire Penelope Fillon et le succès de Benoît Hamon lors du premier tour. Cela présage des concessions que devra faire - encore une fois - Benoît Hamon pour souder le troupeau des moutons hollandistes ou non.

Benoît Hamon et son revenu universel ne peuvent-ils pas réinsuffler un souffle nouveau au Parti socialiste?

Jean-Paul Bret salue la victoire de Benoît Hamon — Primaire à gauche
A noter que certains écologistes se sont déjà réjouit de la victoire de Benoît Hamon, à l'instar de Cécile Dufflot. A la veille du premier tour de la Primaire à gauche, M.

"Après sa victoire à la primaire élargie du PS, Benoît Hamon est donc le candidat de la gauche à la présidentielle".

L'éventualité d'un second tour à la Présidentielle de 2017 étant plus que probable, la victoire serait acquise à Macron dans tous les cas de figure, et ce, quel que soit l'adversaire qu'il rencontrera. Il (Hamon NDLR) peut être devant Macron dans 15 jours. Sur Twitter, le député socialiste Alain Calmette a annoncé dès 22h qu'il s'engageait derrière Emmanuel Macron. Ensuite et en nombre, celles et ceux qui ne sont pas frondeurs, mais ne veulent plus de Manuel Valls - peut-être parmi elles et eux, des gens pas de gauche du tout, mais qui veulent éloigner ou évincer un potentiel rival (de droite?)... Puisque Jean-Luc Mélenchon refuse de rejoindre le PS.

Présidentielle : Emmanuel Macron rattrape François Fillon
Comme l'a dit le Cardinal de Retz, on ne sort de l'ambiguïté qu'à son propre détriment. Oui mais, et on le sait depuis presque un an, Marine Le Pen est candidate.

Il faut dire que le frondeur a peu de chances de convaincre les socialistes réalistes qui considèrent que pour faire évoluer une société, il n'y a pas d'autres moyens que d'exercer le pouvoir, quitte à se salir les mains et retirer ses lunettes roses pour mieux affronter les réalités économiques: les déficits publics et les exigences européennes, la mondialisation et la concurrence étrangère, le chômage de masse et la mutation du travail, la menace terroriste et la nécessité d'une laïcité très ferme. S'il ne l'a pas dit ouvertement, Richard Ferrand, secrétaire général d'En Marche, le mouvement d'Emmanuel Macron, se réjouit du choix de Benoît Hamon, dont il estime qu'il est dans une "situation singulière". Sur le web, beaucoup expriment également leurs craintes suscitées par la volonté du candidat des Républicains de réformer la Sécurité Sociale.

Québec : Six morts dans un attentat contre un centre islamique
D'autres mosquées au Canada ont également été la cible de graffiti à caractère raciste au cours des derniers mois. Rien n'indique que d'autres agresseurs présumés soient en fuite, a précisé Christine Coulombe.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL