Valls rattrapé par Montebourg et Hamon

Tristan Gaume
Janvier 18, 2017

Sur plus de 10 000 personnes interrogées, seuls 543 se disent "tout à fait sûrs" d'aller voter au premier tour de la primaire dimanche 22 janvier prochain, ce qui laisse présager une participation de 1,9 à 2,6 millions de votants, indique BVA, un taux de participation légèrement supérieur aux attentes du Parti Socialiste qui espère attirer 2 millions de participants mais "la participation devrait être inférieure, quoi qu' il en soit, à la participation effective enregistrée au 1er tour de la primaire socialiste de 2011 qui avait rassemblé près de 2,7 millions de Français" précise l'institut de sondage. Le député de Saône-et-Loire engrange 60 % de bonnes opinions, contre 51% en décembre, suivi d'Alain Juppé (58 %, +4 points) et de Bernard Cazeneuve (56 % comme en décembre). Même Jean-Luc Mélenchon conserve sa place dans le top 5 au général avec 38 % (- 1 point).

Manuel Valls, qui domine les sondages depuis son entrée dans l'arène et son départ du gouvernement, est en perte de vitesse.

Serge Ruffieux, nouveaux directeur artistique de la maison Carven
Arrivés en mars 2015, ils avaient échoué à maintenir l'engouement suscité par la griffe, relancée par Guillaume Henry en 2010 (aujourd'hui chez Nina Ricci).

L'ancien ministre de l'Économie attend quelque 2.000 personnes dans le XIXe arrondissement de Paris pour un meeting "très politique, plus que programmatique", dans lequel il s'attaquera encore au "mur des puissants" et vantera "les valeurs de la gauche", selon son directeur de campagne François Kalfon.

Ses deux poursuivants seraient au coude à coude: Benoît Hamon, deuxième à 27%, fait une percée et double ses intentions de vote par rapport à novembre (13%), tandis qu'Arnaud Montebourg arrive troisième à 26%, mais cède lui aussi du terrain (32% en novembre).

Le président chinois à Davos, un "merveilleux numéro d'illusionniste"
Une importante délégation québécoise participe au 47e forum économique mondial qui s'est ouvert mardi à Davos, en Suisse. C'est la première fois qu'un président chinois se rend à Davos, aux côtés des chefs d'Etat les plus puissants au monde.

Le même cas de figure se représente dans le cas d'un duel Montebourg-Hamon. Cependant là encore, la tendance s'inverse chez les sympathisants du parti socialiste, avec neuf points de différence, 53 % contre 44 %. Bien que derrière Manuel Valls chez les sympathisants PS, il effectue chez eux aussi un bond de 5 points.

Selon un sondage BVA pour Orange paru ce mardi, Benoit Hamon continue sur sa lancée et se maintient au coude à coude avec Arnaud Montebourg pour l'accession au second tour, où l'ex-Premier ministre pourrait se trouver en difficulté.

Barrage de Sivens : le père de Rémi Fraisse porte plainte
Puis un autre mois s'écoulera pour laisser le temps aux deux juges d'instruction toulousains de prononcer leur ordonnance. Il avait estimé que les avertissements nécessaires avaient été effectués avant le lancer de la grenade.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL