Visite d'Etat en Chine du président Ali Bongo Ondimba

Dominique Dufresne
Décembre 8, 2016

Le Président Bongo Ondimba achèvera cette visite d'Etat par la province du Guangdong qui, grâce à ses zones économiques spéciales, hisse son Produit intérieur brut (Pib) au quinzième rang mondial.

L'armée syrienne s'empare d'un nouveau quartier rebelle d'Alep
En 2014, les rebelles et leurs familles avaient ainsi été évacués de Homs, troisième ville du pays, après deux ans de siège, sous la supervision de l'ONU.

Accompagné de son épouse, la Première dame, Sylvia Bongo Ondimba, et d'une délégation composée des ministres des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya, de l'Economie, Régis Immongault, du Commerce, Madeleine Berre et d'acteurs économiques gabonais, le Président Bongo Ondimba a été accueilli à Pékin en fin de journée par le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Ming, et conduit à la résidence des hôtes d'Etat de Diàoyútái. "Notre message vis-vis de la Chine c'est de demander aux entreprises chinoises de venir investir au Gabon dans le domaine de la transformation, " a-t-il dit. Il s'entretiendra en outre avec le Premier ministre et le président de l'Assemblée populaire nationale. La situation n'est pas prête de s'améliorer.

Cazeneuve, ex-"premier flic de France" à l'image de rigueur
Pas de répit pour Bernard Cazeneuve. "Il faut préparer l'avenir, ouvrir l'espérance vers le futur", a poursuivi le chef de l'Etat. Pour François Rebsamen, proche de François Hollande, le Premier ministre devra en effet mettre de l'eau dans son vin.

Avant qu'un banquet d'Etat ne réunisse les deux délégations, les chefs d'Etat ont réaffirmé leur intention de promouvoir le dialogue et l'enrichissement mutuel entre les cultures, d'approfondir et d'élargir davantage les échanges économiques selon le principe du développement partagé, et d'encourager les investissements dans les infrastructures durables. Mais la consommation nationale n'arrive pas à contenir toute la production. Désormais, la relation gabono-chinoise s'inscrira dans le cadre d'un "partenariat de coopération globale".

Mark Barberio et Charles Hudon renvoyés à Terre-Neuve-et-Labrador
Bien que défenseur, Barberio occupe le 4ème rang des marqueurs à Saint-Jean avec trois buts et 11 mentions d'aide en 18 matchs. Barberio devra passer par le ballottage une fois qu'il aura joué 10 matchs ou passé 30 jours avec son équipe dans la LNH.

D'autant plus que la Chine est le 3ème fournisseur du Gabon avec un volume d'importation de 8,6% et son premier partenaire avec un volume d'exportation égal à 14,2%. L'empire du milieu voudrait de son côté exporter son modèle et pourrait trouver son compte dans un nouveau type de partenariat.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL