Deuxième tour de la primaire de droite en France

Tristan Gaume
Novembre 27, 2016

L'ancien Premier ministre François Fillon a voté ce dimanche à Paris, à la mairie du VIIe arrondissement pour le second tour de la primaire de la droite, dont il est le grand favori.

Les bureaux de vote - 10.228 sur tout le territoire - seront ouverts de 08H00 à 19H00 dimanche en métropole, avec de premiers résultats attendus vers 20H30 de la Haute Autorité chargée de veiller au bon déroulement de ce scrutin inédit pour la droite.

Partisan d'une thérapie de choc pour "désétatiser" la France, François Fillon, 62 ans, est très libéral en économie, et affiche un programme conservateur sur les questions de société. Vont-ils conforter Alain Juppé ou adopter un vote plus légitimiste?

Quelque 4,3 millions de personnes ont participé au premier tour dimanche dernier et plus de 8 millions de téléspectateurs ont suivi l'ultime débat télévisé entre les deux hommes jeudi soir. Le second tour de la primaire de la droite va, dimanche 27 novembre, départager les deux candidats. A en croire les sondeurs aujourd'hui, il l'emporterait face à cette dernière.

Les All-Blacks battent la France et ponctuent une année exceptionnelle
Au retour des vestiaires, le successeur de Carter à l'ouverture plantait les Bleus sur une interception (6-17, 43). L'ailier n'avait plus qu'à passer à Israel Dagg qui s'en allait marquer le premier essai du match.

FrançoisFillon incarne une droite au conservatisme assuré, opposé à une autre plus centriste, celle représentée par Alain Juppé. Ce dernier est arrivé loin derrière (28%) alors qu'il avait fait la course en tête pendant des mois dans les sondages.

Il a déclenché la plus violente passe d'armes de toute la campagne en réclamant à son concurrent des "clarifications" sur sa position concernant l'avortement, auquel François Fillon se dit personnellement hostile sans vouloir toucher à la législation en vigueur. Il obtient 61% des intentions de vote, contre 39% pour son adversaire, Alain Juppé.

Largement distancé, le maire de Bordeaux, dans le sud-ouest, a tenté de refaire son retard entre les deux tours, en multipliant les attaques contre les positions et le programme de son rival.

François Fillon est un "ultralibéral" dont le programme n'est "pas crédible", voire "brutal", a-t-il asséné en référence à la promesse de M. Fillon de supprimer un demi-million de postes de fonctionnaires en cinq ans.

Menace de laisser passer les migrants — Turquie
En outre, les eurodéputés avertissent que "le rétablissement de la peine capitale devrait entraîner une suspension officielle du processus d'adhésion".

Enfin, Alain Juppé a estimé que M. Fillon faisait preuve d'une "complaisance excessive" envers le président russe Vladimir Poutine. "Je trace ma route avec mon projet et mes valeurs", a répliqué François Fillon vendredi à Paris.

Pour la première fois de son histoire, la droite a décidé de désigner son champion pour la présidentielle en organisant une primaire ouverte.

L'ex-Premier ministre avait choisi pour son dernier meeting l'emblématique Porte de Versailles, là même où Nicolas Sarkozy avait prononcé en janvier 2007 son célèbre discours lançant sa campagne présidentielle victorieuse et où Jacques Chirac lança le RPR en 1976. A gauche, dès lundi, tous les regards se tourneront vers François Hollande. Mais il pourrait se heurter aux ambitions de son Premier ministre Manuel Valls, qui se verrait bien lui aussi porter les couleurs de la gauche à la présidentielle.

Décès de Fidel Castro: des réactions partagées au Québec
Il a jugé dans un communiqué que le père de la Révolution cubaine était " un dictateur brutal qui a opprimé son peuple ". Encore plus, dit-il, le jour où Raul Castro , qui a succédé à son frère, en 2006, mourra lui aussi.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL