Les trois polémiques qui pourraient plomber François Fillon — Primaire Les Républicains

Tristan Gaume
Novembre 26, 2016

Un "catholique rassurant" moins clivant, dans le ton et la personnalité, que Nicolas Sarkozy, dont l'invocation régulière des "racines chrétiennes de la France" n'a pas suffi à le qualifier. A la lecture des interviews qu'ils nous ont accordées, apparaît une même détestation de la précédente ministre du Logement, Cécile Duflot, et de la loi Alur qui reste la pierre angulaire de sa vision du logement. Répondant à sa demande, François Fillon a assuré, dans une lettre publiée par Le Figaro, qu'il "partage totalement " sa volonté de replacer "au coeur des politiques publiques", notamment "la politique familiale " et "l'accueil de la vie", sans évoquer explicitement l'avortement. Il pourrait y avoir un petit effort à faire, puisqu'une majorité de Français se dit opposée aux programmes des finalistes.

Alain Juppé a observé mardi que "depuis quelques jours les soutiens d'extrême droite arrivent en force" en faveur de François Fillon, son adversaire au second tour de la primaire de la droite.

Le plus important dans cette primaire est de rassembler toute "la famille politique" du camp Les Républicains pour Hervé Mariton: "Les passions politiques sont souvent excessives et je ne m'exonère pas de ce constat".

A la prison de Grasse, les détenus emballent des sex-toys
Selon les informations de France 3 Côte d'Azur , l'atelier emballage aurait finalement été fermé vendredi. La société d'objets érotiques Easy Love , qui a passé la commande, n'a pas souhaité s'exprimer.

"Pas possible" non plus l'objectif de son rival de supprimer 500.000 postes de fonctionnaires, pour Alain Juppé, qui souhaite en supprimer 250.000. Fillon rétorquait alors: "C'est mes convictions personnelles".

Alain Juppé propose en outre de rétablir le versement de la prime à la naissance dès le 7e mois de grossesse, et de soutenir l'emploi de gardes d'enfants à domicile grâce à 600 millions d'euros d'allègements de charges pour les particuliers employeurs. "Je n'accepte pas que l'on dise à l'avance que c'est impossible", a répliqué M. Fillon qui présente "un projet qui rompt avec la pensée unique" et il s'est félicité d'avoir gagné "la bataille idéologique". "François Fillon veut-il vraiment que les infirmières dans les hôpitaux travaillent demain 39 heures payées 37?"

Les deux hommes sont revenus sur la question de l'IVG. "Ce qui risque de fracturer la droite, c'est les prises de position successives de membres de l'extrême droite, anciens membres du FN, pour la candidature de François Fillon", a attaqué Alain Juppé mercredi sur RTL.

Fillon ne "s'excuse pas d'avoir des valeurs"
Ce sondage risque d'apporter de l'eau au moulin de ceux qui ont désapprouvé la stratégie trop agressive du maire de Bordeaux. Le maire de Bordeaux a demandé à son rival de clarifier sa position sur l'avortement, qualifiée "d'ambiguë".

"Le combat de rue que certains attendaient ou espéraient n'a pas eu lieu". Que ce jour soit le premier d'une nouvelle ère pour notre pays, l'ère des réformes audacieuses et pragmatiques, soucieuses de tous et refusant le choix trop simpliste des extrêmes. Il a donc décidé de ne pas participer au pugilat. "Et dimanche, je donnerai ma voix à François Fillon, sans hésitation".

François Fillon est donné vainqueur du second tour de la primaire de la droite pour l'élection présidentielle française par un sondage de l'institut Opinionway. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP.

Primaire: Juppé inquiet des soutiens d'extrême droite à Fillon
Par contre François Fillon réalise un sans faute chez les téléspectateurs sympathisants de la droite et du centre. Ceux qui pensaient qu'Alain Juppé allaient moins mettre "la gomme" niveau attaques se sont trompés.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL