Stupeur à la Haute autorité et dans les QG des candidats — Primaire

Tristan Gaume
Novembre 21, 2016

URNES Selon les premiers résultats du scrutin de la primaire à droite, François Fillon obtient 42,8 %...

Sur 5691 inscrits dans les 10 communes rattachées au bureau d'Hesdin, 353 ont voté. On peut difficilement imaginer Nicolas Sarkozy accepter un second rôle sous l'autorité de François Fillon ou Alain Juppé. Par exemple 600 000 suppressions de fonctionnaires en cinq ans (ndlr: c'est bien 500 000 que promet l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy), c'est juste pas possible.

À Caumont: 1411 inscrits, 119 votants (117 bulletins exprimés). Les quatre autres candidats sont loin derrière, mais la belle prestation de Nathalie Kosciusko Morizet, ex-aequo avec Bruno le Maire (environ 3% chacun, très loin derrière le trio de tête) montre un ferment de rénovation.

À Auchy-les-Hesdin: 182 votants.

Le dernier des "Frères Jacques" est mort
Rappelons pour les plus jeunes que ce groupe s'était formé à la fin de la Seconde guerre mondiale, en 1945. Trois ans plus tard, ils avaient entamé une ultime tournée d'adieux qui s'était achevée en 1983.

"Je pensais accorder mon vote par anti-sarkozysme à Alain Juppé, j'ai changé et décidé de voter pour François Fillon", a raconté Gérard, 65 ans, à Lyon.

Un sondage Opinionway diffusé mardi donnait M. Fillon vainqueur à 54% face à M. Juppé (46%) en cas de duel au second tour. "C'est un combat projet contre projet qui s'engage", invitant après la " surprise " de ce premier tour, à rééditer l'expérience à son profit au deuxième tour.

Matthieu Schlesinger, lors de la venue d'Alain Juppé à Olivet.

Son envie sera d'être candidat sauf qu'il n'aura pas le repoussoir Sarkozy face à lui pour prendre les voix de droite modérée dont il a besoin et, surtout, qu'il sera en concurrence directe avec Emmanuel Macron qui le distance nettement dans les sondages et qui a une popularité beaucoup plus grande auprès de cet électorat qui pourrait se tourner vers le fondateur d'En marche plutôt que pour le président du Mouvement démocrate s'il se sent inquiet du programme très à droite de Fillon. Suivent Bruno Le Maire avec 15 voix, Jean-Frédéric Poisson 4 voix et 0 voix pour Jean-François Copé. "Mais " la capacité de rebond de François Fillon a surpris tout le monde ", concède-t-il, admettant qu'il s'agit là " d'une belle surprise ". "Il est 22h15 au QG de Nicolas Sarkozy, et l'ancien président de la République vient acter sa défaite devant ses militants, partagés entre la colère et la consternation". Laquelle perd son "meilleur adversaire" en la personne de Nicolas Sarkozy.

Climat: les îles Fidji organiseront la COP23 en 2017
"Les débats ont été constructifs mais aussi un peu chaotiques et il y a beaucoup à faire", a reconnu un négociateur européen.

Cette défaite humiliante de Nicolas Sarkozy marque un tournant décisif tant l'ancien président croyait dur dans sa capacité de l'emporter, en capitalisant sur la colère des électeurs comme a pu le faire Donald Trump aux Etats Unis. Il a eu le courage immédiat de soutenir François Fillon.

Supprimer le statut? Alain Juppé ne le souhaite pas. Troisième aujourd'hui, le maire de Bordeaux n'aurait plus qu'à dérouler dans sa ville en limitant ses ambitions nationales et, pour le coup, profiter d'une retraite méritée, lui dont l'âge a tant fait parler.

En attendant les résultats définitifs qui seront connus lundi en fin de matinée, la première primaire ouverte de l'histoire de la droite française est déjà un succès de participation.

Fillon en tête du dernier sondage — Primaire de droite
Dans l'ordre, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-François Copé et Jean-Frédéric Poisson ferment la marche. Le scrutin de la primaire de la droite et du centre s'annonce plus serré que jamais demain.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL