Primaire de la droite: Fillon largement en tête, Juppé talonné par Sarkozy

Tristan Gaume
Novembre 21, 2016

Elle était la seule parlementaire des Hauts-de-Seine à soutenir François Fillon.

Ces résultats partiels portaient sur 2.159.212 suffrages, soit 6.491 des 10.228 bureaux de vote.

"Il y a beaucoup de monde, il y a beaucoup de Français qui se mobilisent (.) je pense que nous dépasserons les trois millions de votants", avait-il dit un peu plus tôt. Dès ce matin, de longues queues se sont formées dans certains bureaux de vote où il a fallu parfois attendre jusqu'à 45 minutes pour atteindre l'urne.

La Roma cale, la Lazio se place
L'équipe, entraînée par Simone Inzaghi, a en effet confirmé sa bonne forme actuelle en battant sans trop trembler le Genoa (3-1). C'est Frank Kessié qui a offert la victoire à l'Atalanta en convertissant son penalty à la 90ème.

Compte-tenu de son impopularité et de ses divisions, la gauche au pouvoir risque d'être éliminée dès le premier tour en avril 2017.

Troisième candidat à prendre la parole, Nathalie Kosciusko-Morizet a estimé que "le grand perdant de cette primaire est François Hollande".

François Fillon, nettement en tête des résultats provisoires avec 43,5% des suffrages, et Alain Juppé (27,6%) semblaient promis dimanche soir à un duel au second tour de la primaire de la droite, tandis que Nicolas Sarkozy (22,1%) paraissait en difficulté, sous la menace d'une élimination précoce.

27 civils tués, les hôpitaux hors service — Bombardements sur Alep
Selon le correspondant de l'AFP en secteur rebelle, jamais depuis deux ans le régime n'avait pilonné avec une telle intensité. L'ONU a d'ailleurs réagi dès samedi, se disant " horrifiée par la récente escalade des violences".

Le second tour de la primaire aura lieu dimanche prochain, le 27 novembre.

Nicolas Sarkozy, candidat autoproclamé de "la majorité silencieuse", a quant à lui appliqué sans relâche la stratégie du clivage, galvanisant sa base militante et tablant sur une participation mesurée, de l'ordre de 2,5 millions d'électeurs.

"Nous avons toujours eu confiance, il a remonté les places une à une", souffle Isabelle Debré qui se dit "très heureuse pour lui ".

Primaire de la droite et du centre : les bureaux de vote lyonnais
Chaque personne est rattachée à un bureau de vote en fonction du lieu où elle est inscrite sur les listes électorales. Lorsque les 2 000 premiers bureaux dépouillés auront été validés, ils seront annoncés, sans doute vers 20h15.

Jean-François Copé, revenu du purgatoire judiciaire de l'affaire Bygmalion mais condamné à des scores confidentiels au côté de l'inconnu Jean-Frédéric Poisson, a défendu son projet de "droite décomplexée" tout en multipliant les attaques contre Nicolas Sarkozy, devenu l'ennemi numéro un.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL