Forte mobilisation pour la primaire de droite en France

Tristan Gaume
Novembre 21, 2016

L'ancien Premier ministre, longtemps placé en quatrième position dans la plupart des enquêtes d'opinion, prend une éclatante revanche sur Nicolas Sarkozy qui l'avait ravalé au rang de "collaborateur" après l'avoir nommé à Matignon en 2007.

Il se situe loin devant Alain Juppé (28,4%) et Nicolas Sarkozy (20,7%).

Il a également exhorté ses militants à faire "barrage au Front national" et à créer au second tour "une autre surprise" que celle qui a vu François Fillon remporter le premier.

Le premier tour de la primaire de la droite et du centre organisé par Les Républicains se tenait aujourd'hui.

"Je pensais accorder mon vote par anti-sarkozysme à Alain Juppé mais j'ai changé et décidé de voter pour François Fillon, je me suis plus retrouvé dans sa démarche", expliquait Gérard, électeur lyonnais (centre-est) de 65 ans. Le dépouillement a commencé peu après la fermeture des quelque 10 000 bureaux de vote à 13h, heure de l'Est et de premiers résultats sont attendus vers 16h30.

Ziad Takieddine persiste devant les enquêteurs
L'ancien président et Claude Guéant ont en outre promis des poursuites judiciaires. C'est une honte ", a insisté Nicolas Sarkozy .

En attendant, la première primaire ouverte de l'histoire de la droite française est déjà un succès de participation.

Les tendances des derniers jours donnaient un avantage à Alain Juppé et François Fillon pour l'accession au deuxième tour de la primaire de la droite, laissant Nicolas Sarkozy sur le côté.

A Bressuire, la participation s'élève à 6,6 % sur les trois bureaux de la ville. 926 personnes sont venues voter sur 13.969 inscrits. Derrière, la crainte, voire la conviction, que leur camp sera éliminé dès le premier tour en 2017 et que Marine Le Pen sera au second tour. Elle est suivie par Bruno Le Maire (2,4%), Jean-Frédéric Poisson (1,4%) et Jean-François Copé (0.3%).

Jean-François Copé, revenu du purgatoire judiciaire de l'affaire Bygmalion mais condamné à des scores confidentiels au côté de l'inconnu Jean-Frédéric Poisson, a défendu son projet de "droite décomplexée" tout en multipliant les attaques contre Nicolas Sarkozy, devenu l'ennemi numéro un.

Bruno Le Maire s'est lui aussi exprimé.

Syrie : l'ONU demande au régime de stopper ses attaques à Alep
Les écoles pourraient rester fermées samedi et dimanche dans cette partie de la ville, en raison de l'intensité des bombardements. Il a rencontré dimanche le chef de la diplomatie syrienne.

Banon: 230 votants: Egalité parfaite entre Sarkozy et Fillon avec 83 voix, Alain Juppé 43 voix, Bruno Le Maire avec 14 voix, NKM 5 voix. Alain Juppé 59 et et Nicolas Sarkozy 29.

A Salles-Curan (208 votants), Fillon (84 voix) en tête devant Sarkozy (61) et Juppé (59).

A 23h50, les organisateurs du scrutin sont intervenus devant les différents médias pour donner les premiers résultats officiels.

"Conformément au guide électoral applicable à la primaire, le scrutin est clos à 19 heures". Et dans les fiefs de la droite, de longues files d'attente s'étaient formées devant les bureaux de vote.

Serie A: L'Inter arrache le nul dans le derby
Les Rossoneri avaient la deuxième place du classement à portée de main mais restent derrière la Roma, à la troisième place. Le derby milanais qui n'avait pas été aussi riche d'enjeux et spectaculaire depuis longtemps.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL